En 2015, le taux de crédit d’impôt appliqué à l’achat d’une chaudière à granulés de bois s’élève à 30%. Celui-ci ne concerne toutefois que les dépenses d’acquisition d’une chaudière à granulés de bois, c’est-à-dire que le coût de la main d’oeuvre nécessaire pour l’installation n’est pas pris en compte. Il convient cependant de souligner qu’un taux majoré (25%) peut être appliqué si l’équipement d’un tel dispositif accompagne la réalisation d’autres travaux éligibles au crédit d’impôt (bouquet de travaux).

QUI CONCERNE T-IL ?

Tous les propriétaires et locataires peuvent bénéficier du crédit d’impôt pour l’installation d’une chaudière à granulés de bois favorisant le développement durable dans leur résidence principale. Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez quand même bénéficier du crédit d’impôt. Le Trésor Public vous adressera alors un chèque du montant du crédit d’impôt auquel vous avez droit.

QUELS SONT LES LOGEMENTS CONCERNÉS ?

  • Résidence principale que vous soyez propriétaire ou locataire
  • Logement nu (non meublé) en location à usage d’habitation principale du locataire
  • Logement neuf ou ancien

CONDITIONS D’OBTENTION :

  • L’équipement en chaudière à granulés de bois ainsi que les travaux d’installation doivent être réalisés par un professionnel
  • Une facture (ou une attestation) doit être établie par l’entreprise qui fournit la chaudière à granulés de bois et effectue les travaux d’installation. Elle servira de justificatif pour bénéficier du crédit d’impôt
  • 8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée
  • 16 000 € pour un couple marié ou pacsé (soumis à une imposition commune)